33 comentarios

  1. Une explication qui convaincra les convaincus… jusqu'Ă  la prochaine apprĂ©ciation arbitrale qui cette fois pĂ©nalisera leur Ă©quipe. Obstruction, avant-bras dans la gueule, faute de main : il y avait tout de mĂȘme matiĂšre Ă  dĂ©tricoter son argumentation "imparable". Au final, rien de neuf sous le soleil : l'arbitre a toujours raison.

  2. Donner – enfin – la parole aux arbitres est une excellente initiative, pour plusieurs raisons.
    d'abord parce que cela les rend plus proches et plus humains.
    ensuite parce qu'ils peuvent expliquer leurs décisions, leur métier et éventuellement ses difficultés.
    Bref cela rend leur travail plus compréhensible.

  3. D'aprĂšs les lois du jeu de l'IFAB:

    Il y a faute si un joueur :

    touche délibérément le ballon du bras ou de la main, par exemple avec mouvement du bras ou de la main vers le ballon ;

    touche le ballon du bras ou de la main : en ayant artificiellement augmentĂ© la surface couverte par son corps. Il est considĂ©rĂ© qu’un joueur a artificiellement augmentĂ© la surface couverte par son corps lorsque la position de son bras ou de sa main n’est pas une consĂ©quence du mouvement de son corps dans cette situation spĂ©cifique ou n’est pas justifiable par un tel mouvement. En ayant son bras ou sa main dans une telle position, le joueur prend le risque de toucher le ballon avec ces parties du corps et ainsi d’ĂȘtre sanctionnĂ© ;

    marque un but :

    directement de la main ou du bras, mĂȘme de maniĂšre accidentelle (s’applique Ă©galement au gardien) ;

    immĂ©diatement aprĂšs que le ballon a touchĂ© son bras ou sa main, mĂȘme de maniĂšre accidentelle.

    Le problĂšme Ă©tant de dĂ©terminer le caractĂšre "dĂ©libĂ©rĂ©" et "augmenter artificiellement la surface", il semble tout Ă  fait probable et cohĂ©rent que les formations d'arbitre proposent des consignes afin de standardiser les dĂ©cisions, ce qui doit ĂȘtre ce Ă  quoi fait rĂ©fĂ©rence JĂ©rĂ©mie Pignard lorsqu'il parle de la manche et de la tolĂ©rance concernant le bas de l'aisselle (d'aprĂšs les rĂšgles du jeu, la limite supĂ©rieure du bras correspond au bas de l'aisselle).

    Son explication concernant "si le joueur marque avec le bras, c'est pas pareil, ça aurait Ă©tĂ© faute" est tout Ă  fait cohĂ©rente, car dans ce cas, il y a faute mĂȘme si le contact est accidentel. Il n'a donc pas Ă  juger du caractĂšre dĂ©libĂ©rĂ© et donc pas Ă  se rĂ©fĂ©rer Ă  des consignes particuliĂšres pour l'aider Ă  sa dĂ©cision, s'il voit que ça touche en dessous de l'aisselle, il siffle faute sans se poser de questions.

  4. En plus de ces explications, faut prĂ©ciser aussi que sans le contact avec le dĂ©fenseur, Mohamed prend certainement le ballon de l'extĂ©rieur poitrine, mais Ă©tant lĂ©gĂšrement poussĂ© dans le contact avec le dĂ©fenseur, son corps se voit dĂ©calĂ© et un ballon qu'il aurait dĂ» prendre poitrine il le prend du haut du bras…
    VAR ou pas, cela reste des situations Ă  interprĂ©tation. MalgrĂ© les lois du football, un autre arbitre aurait peut-ĂȘtre sifflĂ© main avant la fin de l'action, un autre aurait sifflĂ© main aprĂšs visualisation de la VAR bref, on voit que la VAR n'a finalement rien apportĂ© au football actuel ! Je trouve mĂȘme qu'il y a encore plus de litiges qu'avant !

  5. TrÚs appréciable MAIS par contre , chose que j'ai du mal a comprendre ( vous pourrez m'aider probablement ) :

    Il prĂ©cise " vu que c'est pas le joueur qui a fait main qui a marquĂ© , alors je ne sanctionne pas " …

    Attendez , ĂŽtez moi d'un doute , mais toutes les mains , qu'elles marquent un but , ou empĂȘche un but , ça reste une MAIN non ?

    Je parle dans le cas d'une " MAIN validée" , pas de cette action ou c'est litigieux .

  6. Ha ouais, ya pas main. Bah les gars vous savez maintenant ce qu'il vous reste Ă  faire, Ă©tirer de quelques centimĂštres les manches du maillot. Tranquille, comme ça il n'y a pas main, c'est limite Ă  la hauteur des aisselles… Bidon comme explication.

  7. Comme de par hasard il nous montre pas le ralenti ou on voit que le ballon ne touche absolument pas la mancheđŸ€Ź tĂȘte de b*te ils font ce qui leur arrange mtn ces batards bientĂŽt on va pouvoir mettre des but avec les avants bras😼‍💹

  8. Au moins le gars nous explique sa dĂ©marche, il a l'impression d'une main, mais il fait une opĂ©ration VAR pour voir si la rĂ©alitĂ© lui donne raison. Il interprĂšte la situation, et dĂ©livre son verdict.C'est argumentĂ©, cela semble cohĂ©rent, pour la clartĂ© j'ai un souci avec les aisselles. Et on sent la grosse opĂ©ration communication rachat par rapport Ă  Tupin. Le gendre idĂ©al qui explique clairement pourquoi et comment il prend une dĂ©cision. Puissent tous nos arbitres s'en inspirer, et que les joueurs et staff arrĂȘtent de chialer comme des madeleines. Quand tu compares foot et rugby, les Ă©carts de respect sont abyssaux, cela est devenu culturel dans le haut niveau, s'il y a des soucis d'arbitrage, ils se rĂšglent avant, aprĂšs, trĂšs peu pendant.

  9. "Si celui qui a touchĂ© le ballon avec le bras avait mis le but, je l'aurais annulĂ©. Parce que si on touche le ballon avec une partie sanctionnable, ou non, le but doit ĂȘtre refusĂ©. Mais comme celui qui a touchĂ© le ballon avec le bras n'a en fait pas touchĂ© complĂštement le ballon avec le bras puisque celui-ci touche la manche et au niveau arbitral la manche se trouve sur l'aisselle, alors il y a bien main mais pas vraiment, donc le but est validĂ©."
    C'est clair pour tout le monde?

  10. Merci d’avoir pris la parole Mr Pignard!!! Qu’on soit d’accord avec sa dĂ©cision ou pas le fait qu’il exprime son cheminement de dĂ©cision est courageux et respectable!! Les autres arbitres devraient s’en inspirer!!!

Dejar una contestacion

Tu direcciĂłn de correo electrĂłnico no serĂĄ publicada.


*